Recherche
carbone-14-et-linceul--erreur-ou-falsification

Carbone 14 et Linceul. Erreur ou falsification ? François Giraud
L456

Date de parution : 15/10/2018
ISBN : 9782364635890
Nombre de pages :
  • Nb de pages: 135
  • 19.00
    Disponible
    Le 14 octobre 1988, après un examen au radiocarbone, on annonçait au monde entier que le Linceul de Turin était un faux datant de l'époque médiévale, entre 1260 et 1390.
    Cette affirmation péremptoire, reposant sur une seule expérience effectuée par trois laboratoires utilisant la même méthode sur un seul échantillon coupé en trois, allait contre les résultats des milliers de travaux effectués par des centaines de scientifiques depuis presque un siècle.
    En juin 1993, le Symposium scientifique international de Rome, comprenant 57 savants de 18 pays, concluait à l'unanimité à l'authenticité du Linceul, le datant par conséquent du premier siècle.
    Un même objet ne pouvant être daté à la fois du premier et du quatorzième siècle (treize siècles de différence !), il y avait fatalement eu une ou plusieurs erreur(s) dans les datations...
    Il fallait reprendre le dossier dans sa totalité, examiner et classer tous les documents accessibles en bibliographie et sur Internet pour essayer de comprendre les raisons qui, trente ans plus tard, rendent cette datation toujours aussi sensible.
    C'est l'examen minutieux de ces archives et les conclusions qu'il est possible d'en tirer que nous vous proposons de découvrir avec nous ; le sujet peut paraître austère, mais il n'en est rien, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer... et il vous faudra même attendre les dernières pages pour connaître l'ultime rebondissement.   


    François Giraud, pharmacien et médecin généraliste en retraite, en est le narrateur et l'illustrateur médical.
    F.Giraud, pharmacien et médecin - En 1988, après un examen au radiocarbone, on annonçait au monde entier que le Linceul de Turin était un faux datant de l'époque médiévale ;
    en 1993, le Symposium scientifique international de Rome concluait à l'unanimité à l'authenticité du Linceul, le datant par conséquent du premier siècle. Un même objet ne pouvant être daté à la fois du premier et du quatorzième siècle ! Le dossier fut donc repris dans sa totalité : le sujet peut paraître austère, mais il n'en est rien, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer... et il vous faudra même attendre les dernières pages pour connaître l'ultime rebondissement.
    135 pages.   
    detail-product-01
    T_RAIMAGE