Recherche
unir-le-ciel-et-la-terre-la-souffrance-qui-sauve

Unir le Ciel et la terre - La souffrance qui sauve Conchita Cabrera de Armida
L1575

8.00
Disponible
« L'aspect sombre et repoussant de la souffrance n'est qu'une enveloppe, qu'une écorce, et, si l'on parvient à passer outre, on découvre le Ciel... Car la Croix est la porte du Ciel.
Moi, Jésus, Je suis comme un nageur très habile et très aimant qui, lorsqu'Il voit une âme se jeter dans la mer immense de la Croix et de la souffrance, la rejoint et se jette à l'eau à sa suite... Après cette traversée, quelle paix, quelle joie, quel bonheur envahissent cette âme ! » 

Les textes qui sont présentés dans cet ouvrage sont des enseignements que le Christ donna à Concepción Cabrera de Armida (1862-1937), mère de famille mexicaine, sur le sens de la Croix. Dans un contexte historique violent, où les Cristeros se battaient - souvent jusqu'au martyre - contre un gouvernement athée et anticlérical, ces paroles de Jésus prirent une acuité particulière. 

Puissent ces pages éclairer le lecteur en lui rappelant que Dieu a créé l'homme uniquement pour la Joie et que la souffrance de l'homme unie à celle du Verbe ouvre la porte du Ciel, permettant de nouveau à l'homme de retrouver un bonheur éternel.   


L'auteur  

Épouse, veuve, Marie de la Concepción Cabrera de Armida, connue sous le nom de « Conchita », a suivi le Christ avec l'héroïsme des Apôtres et la perfection toute quotidienne d'une Thérèse au Carmel.
Auteur d'une œuvre prodigieuse qui compte près de deux cents volumes, ses dialogues ont franchi le seuil des presbytères, des communautés... et interpellent aujourd'hui tous les chrétiens, convoqués par le Concile à la sainteté.
Enseignements que le Christ donna à Concepción Cabrera de Armida (1862-1937), mère de famille mexicaine, sur le sens de la Croix (durant le martyre des Cristeros)- 80 pages. 
« L'aspect sombre et repoussant de la souffrance n'est qu'une enveloppe, qu'une écorce, et, si l'on parvient à passer outre, on découvre le Ciel... Car la Croix est la porte du Ciel. Moi, Jésus, Je suis comme un nageur très habile et très aimant qui, lorsqu'Il voit une âme se jeter dans la mer immense de la Croix et de la souffrance, la rejoint et se jette à l'eau à sa suite... Après cette traversée, quelle paix, quelle joie, quel bonheur envahissent cette âme ! » 

Ces enseignements pourront éclairer et donner sens à la souffrance de nos vies.
80 pages.      
detail-product-01
 
T_RAIMAGE